Décédé en 2016

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Décédé en 2016

Message par AndroM le Lun 4 Jan - 14:10

Publié le 02 janvier 2016 à 17h12 | Mis à jour le 02 janvier 2016 à 17h12
Le chanteur Michel Delpech est mort

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le chanteur français Michel Delpech est mort samedi à l'âge de 69 ans des suites d'un cancer, a annoncé son épouse à l'AFP.

«Michel est mort ce soir à 21h30», a déclaré Geneviève Delpech. «Cela faisait trois ans qu'il se battait contre un cancer», a-t-elle ajouté.

Michel Delpech était hospitalisé à l'hôpital de Puteaux, en banlieue parisienne, a précisé son beau-fils.

Michel Delpech, idole hippie à la française dans les années 70, a connu le succès très vite en 1965 avec Chez Laurette.

Dans ses chansons, il a notamment fait la chronique de la France des années 70, de la nouvelle conception de la famille à l'exode rural en passant par l'écologie, avec Les divorcés, Le Loir-et-Cher, Le chasseur, Pour un flirt, Wight is Wight ou Quand j'étais chanteur.

Michel Delpech, également auteur et compositeur, avait raconté son combat contre le cancer et ses craintes de ne plus pouvoir chanter dans un livre paru en mars, Vivre !.

Touché une première fois par la maladie en février 2013, il avait connu ces derniers mois une récidive avant de décéder samedi.


Dernière édition par AndroM le Lun 2 Jan - 17:24, édité 2 fois

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Lun 4 Jan - 14:12

Publié le 04 janvier 2016 à 08h07
Le comédien français Michel Galabru est décédé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Michel Galabru, un des acteurs français les plus populaires, est décédé lundi à 93 ans, après une carrière marquée par une longue liste de «navets» mais aussi de grands rôles au cinéma et au théâtre.

Le comédien à la voix tonitruante et à l'accent méridional s'est éteint «dans son sommeil» à 5h30, a indiqué à l'AFP sa famille.

Au cinéma comme au théâtre, il avait mis sa faconde au service d'un répertoire des plus variés, de pièces de boulevard ou de films très grand public comme les Gendarmes de Jean Girault, à des oeuvres plus exigeantes.

Recevant son premier Molière (récompense théâtrale prestigieuse) en 2008, à 85 ans, il avait remercié «tous les mauvais textes (qui lui) ont permis souvent de vivre». «J'ai eu quand même quelques beaux textes au cinéma, parmi beaucoup de navets, pour manger et échapper au fisc».

Né le 27 octobre 1922 à Safi (Maroc), Michel Galabru entre au Conservatoire d'art dramatique d'où il sort avec deux premiers prix, de comédie classique et de comédie moderne.

Pensionnaire à la Comédie Française à partir de 1950, il y joue des classiques avant de quitter cette institution en 1958.

Au cinéma, il accède à la notoriété avec La guerre des boutons (1961, Yves Robert) et surtout la série des Gendarmes de Saint-Tropez de Jean Girault, qui débute en 1964, face à Louis de Funès.

Au fil des années 1960-70 suit une longue liste de navets aux titres pittoresques: Le facteur s'en va-t-en guerre, Poussez pas grand-père dans les cactus, La dernière bourrée à Paris, Le plumard en folie...

Au total, cet acteur insatiable, réputé timide et généreux, accusé parfois d'avoir gaspillé son talent, a tourné quelque 200 films.

En 1976, Bertrand Tavernier lui offre le rôle exigeant d'un tueur dans la France du 19e siècle, dans Le juge et l'assassin, face à Philippe Noiret. Son interprétation saisissante lui vaut en 1977 la récompense suprême du cinéma français, un César, dans la catégorie du meilleur acteur.

Un quart de réussite


L'acteur ne délaisse pas les comédies franchouillardes mais il occupe aussi quelques seconds rôles marquants dans des films plus ambitieux: Une semaine de vacances de Bertrand Tavernier, Celles qu'on n'a pas eues de Pascal Thomas, L'été meurtrier de Jean Becker, Notre histoire de Bertrand Blier, Subway de Luc Besson, Soigne ta droite de Jean-Luc Godard...

Dans Bienvenue chez les Ch'tis, comédie populaire phénomène de l'année 2008, quelques minutes lui suffisent pour marquer les esprits avec une scène d'anthologie, dans laquelle il décrit à son neveu les misères du «Noooord» de la France.

Mais Michel Galabru se voulait avant tout homme de théâtre. Dans sa jeunesse, il rêvait d'être Sacha Guitry. «Je voulais être Sacha Guitry. Je ne suis que Michel Galabru. Ce n'est qu'un quart de réussite», regrettait-il, cachant ses doutes sous des airs rigolards.

Il avait acheté deux théâtres parisiens et affirmait n'être jamais monté sur les planches uniquement pour l'argent, même si les nombreuses pièces de boulevard qu'il a interprétées ont souvent fait un triomphe.

Sur scène, il a toujours conservé le goût des grands textes et alterné répertoire classique et oeuvres plus populaires. Outre La claque (André Roussin), L'entourloupe et Monsieur Amédée (Alain Reynaud-Fourton), Bon appétit, Messieurs! (Jean Galabru), La femme du boulanger et Les marchands de gloire (Marcel Pagnol), il a notamment interprété Don Juan et Le bourgeois gentilhomme (Molière), Les rustres et Le riche convoité (Goldoni).

Au printemps 2008, il recevait le Molière du meilleur acteur pour son interprétation dans Les chaussettes opus 124 de Daniel Colas, sous les ovations d'un public qui s'était levé pour rendre hommage à l'une des figures du théâtre français.

Michel Galabru était encore récemment sur les planches

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Mar 5 Jan - 5:37

Ancien maire de Québec
Décès de Jean-Paul L’Allier à l'âge de 77 ans
Agence QMI | Publié le 5 janvier 2016 à 04:35 - Mis à jour à 05:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
L’ancien maire de Québec, Jean-Paul L’Allier, est décédé dans la nuit de lundi à mardi à l'Hôtel Dieu de Québec.

La nouvelle a été annoncée un peu avant 4 h mardi matin par communiqué.

Il aurait succombé à une «courte maladie». Il était âgé de 77 ans.

M. L’Allier est né à Hudson en 1938 et a été maire de Québec de 1989 à 2005. En 2005, il ne s’était pas représenté.
L’avocat de formation a commencé sa carrière politique en tant que député provincial libéral de Deux-Montagnes de 1970 à 1976. Il a dirigé plusieurs ministères au sein du cabinet Bourassa soit ceux de la Jeunesse, du Loisir et des Sports, de la Fonction publique, des Communications et des Affaires culturelles.

Il a également été élu au Conseil de l’Ordre national du Québec en 2009 et réélu en 2012. Il a par la suite présidé le conseil en 2013-2014.

Louise Harel boulversée

L'ancienne ministre provinciale des Affaires muniipales, Louise Harel, a réagit sur son compte Twitter tôt ce matin.

«Je suis bouleversée d'apprendre le décès de Jean-Paul L'Allier, un gentleman de la politique. J'ai toujours eu pour lui le plus grand respect, un précurseur.»

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par baby le Lun 11 Jan - 7:54





he oui David Bowie l excentrique est mort peu de temps apres le lancement de son dernier cd

_________________
Une femme aimante peux te donner la lune mais une fois frustrer elle veux juste te castrer.... soyez averti..... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
baby
un habitué
un habitué

Messages : 208
Date d'inscription : 10/03/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par FRED le Lun 11 Jan - 9:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


FRED
un habitué
un habitué

Messages : 443
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 97

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Lun 11 Jan - 10:16

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Jeu 14 Jan - 17:21

le 14 janvier 2016

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Lun 18 Jan - 20:51

Publié le 18 janvier 2016 à 18h04 | Mis à jour à 18h04
Le guitariste des Eagles Glenn Frey est décédé
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le guitariste Glenn Frey, qui a cofondé les Eagles et a formé avec Don Henley l'une des équipes d'auteurs et compositeurs les plus talentueuses de l'histoire de la musique grâce à des succès comme Hotel California et Life in the Fast Lane, est décédé.

Selon le site web du groupe, M. Frey, qui était âgé de 67 ans, souffrait de polyarthrite rhumatoïde, de colite ulcéreuse aiguë et d'une pneumonie. Il a rendu l'âme à New York, lundi, après s'être battu contre ces maux pendant plusieurs semaines.

«La famille Frey aimerait remercier tous ceux et celles qui se sont battus aux côtés de Glenn, qui ont espéré sa guérison et ont prié pour lui, peut-on lire sur le site. Les mots ne suffisent pas à exprimer notre chagrin ni notre amour et notre respect pour tout ce qu'il nous a donné à nous, sa famille, la communauté musicale et les millions d'admirateurs à travers le monde.»

Glenn Frey a créé les Eagles à Los Angeles au début des années 1970 avec le batteur Don Henley, le guitariste Bernie Leadon et le bassiste Randy Meisner. Au cours de la décennie qui a suivi, les Eagles se sont affirmés comme étant une formation musicale majeure. Une compilation de leurs succès des années 1970 et «Hotel California» figurent parmi les meilleures ventes d'albums de tous les temps.

Né à Detroit et élevé dans l'une de ses banlieues, M. Frey a également connu la gloire en solo, notamment avec The Heat Is On et Smuggler's Blue.

Le disparu était le principal chanteur sur le premier succès des Eagles, «Take It Easy», une chanson majoritairement écrite par Jackson Browne et sortie en 1972. Il a également chanté sur Peaceful Easy Feeling, Already Gone et New Kid in Town.

Les Eagles se sont séparés en 1980 et se sont retrouvés 14 ans plus tard. Leurs tournées comptaient parmi les plus populaires de la planète.

Le groupe, qui depuis quelques années était composé de Glenn Frey, Don Henley, Joe Walsh et Timothy B. Schmit, devait être honoré au Kennedy Center le mois dernier, mais l'événement a été reporté en raison des problèmes de santé de M. Frey.

Le fait que les membres de la formation étaient capables d'atteindre une belle harmonie sur scène et sur disque ne les a toutefois pas empêchés de se disputer en coulisses.

Bernie Leadon et Randy Meisner ont claqué la porte après des altercations avec Glenn Frey et le guitariste Don Felder, qui s'était joint aux Eagles en 1974, a fini par les traîner en justice.

MM. Frey et Henley ont aussi cessé de se parler pendant plusieurs années, leur rupture étant l'une des principales raisons derrière la séparation du groupe dans les années 1980. Le batteur avait affirmé que les Eagles reviendraient ensemble seulement lorsque «l'enfer gèlerait», une boutade qui est devenu le titre de l'album qu'ils ont fait en 1994.

En dépit de leurs différends, Don Henley considérait Glenn Frey comme son frère.

«Nous étions une famille et, comme la plupart des familles, nous étions un peu dysfonctionnels. Mais le lien qui s'est forgé il y a 45 ans ne s'est jamais brisé, même au cours des 14 années durant lesquelles les Eagles ont été séparés», a déclaré M. Henley dans un communiqué.

«Glenn est celui avec qui tout a commencé. Il était l'étincelle, l'homme avec un plan. Il avait une connaissance encyclopédique de la musique populaire et une éthique de travail qu'il n'a jamais abandonnée. Il était drôle, entêté, versatile, généreux, profondément talentueux et motivé.»

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Ven 11 Mar - 16:41

Publié le 9 mars 2016
Royaume-Uni
Le «5e Beatle» est décédé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

George Martin, producteur de légende des Beatles surnommé «le cinquième Beatle», est décédé à l'âge de 90 ans, a annoncé mercredi Ringo Starr, l'ancien batteur du groupe britannique pop-rock dont il avait permis le succès planétaire.

Le surnom de cinquième Beatle n'a rien d'usurpé. Ce fils de charpentier, né en 1926 dans le nord de Londres, a non seulement fait décoller les «Fab Four», mais il a également gardé une influence décisive sur toute leur carrière, de l'originel «Please Please Me» jusqu'à «Abbey Road» en passant par le psychédélique «Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band».

Il a été l'un des premiers à croire aux quatre garçons de Liverpool. Il a aussi été leur ciment lorsque, à la fin des années 1960, John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr ont commencé à se déchirer.

Ce n'est donc pas étonnant que, cinquante ans plus tard, ce soit un Beatle, Ringo Starr, qui s'est chargé d'annoncer la triste nouvelle au monde. «Que Dieu bénisse George Martin, la paix et l'amour pour Judy (son épouse, ndlr) et sa famille (...) George va nous manquer», a écrit le batteur de 75 ans sur son compte Twitter.

Aussitôt après, les messages ont afflué pour rendre hommage à l'un des plus grands producteurs de tous les temps qui, en cinq décennies, a produit plus de 700 albums.

«Repose en paix George Martin. Je suis tellement ravagé que je n'ai pas de mots», a écrit Sean Lennon, le fils de John Lennon, sous une photo de George Martin postée sur Instagram. «Je pense à Judy et Giles. Mon amour pour toujours», ajoute-t-il.

«Les légendes rentrent décidément chez elles!», a écrit le chanteur Lenny Kravitz, parlant d'un «producteur visionnaire».

«Sir George Martin était un géant de la musique - travaillant avec les Fab Four pour créer la musique pop la plus éternelle qui soit», a ajouté le premier ministre britannique David Cameron sur son compte Twitter.

L'aventure avec les Beatles commence en juin 1962 lorsque leur manager, Brian Epstein, qui les a découverts quelques mois plus tôt, leur décroche un contrat avec Emi-Parlophone, la maison de disque dont le patron n'est autre que George Martin.

Étudiant à la prestigieuse école de musique Guildhall, George Martin avait commencé par jouer du hautbois dans les bars et clubs. Il a décroché son premier emploi à la BBC avant de rejoindre Parlophone, dont il a pris la tête en 1955, à l'âge de 29 ans.

Lorsqu'il rencontre les Beatles, il leur fait visiter tout de suite le studio d'enregistrement. Lorsqu'il leur demande s'il y a quelque chose qui ne leur plait pas dans la configuration des lieux, le guitariste George Harrison lui répond: «alors déjà, je n'aime pas ta cravate».

La légende est en marche et George Martin produira dès lors la quasi-totalité de leurs disques après avoir remplacé Pete Best par Ringo Starr.

Dès sa première rencontre avec les Beatles, il a senti leur énorme potentiel. «J'ai aimé leur côté unique et j'étais convaincu que nous avions affaire à un groupe à tubes», dira-t-il au magazine Melody Maker.

Lui contribuera activement à la naissance de nombreuses chansons, devenus des tubes planétaires, grâce à ses conseils et ses arrangements, jusqu'à leur dernier enregistrement, «Abbey Road», en 1969.

George Martin produira ensuite de nombreux autres artistes, dont Ringo Starr et Paul McCartney en solo, ainsi que Gerry and the Pacemakers, Shirley Bassey, Cilla Black, Céline Dion ou encore Jeff Beck.

Il composera également des musiques de films. «Il a brillamment fait sonner mon premier James Bond! Quelle tristesse de se réveiller avec la nouvelle que Sir George Martin nous a quittés», a réagi Roger Moore en référence au 007 «Live and Let Die».

L'immense carrière de George Martin a été récompensée par plusieurs Grammy Awards, il a été décoré à deux reprises par la reine Elizabeth II et il a intégré le Rock and Roll Hall of Fame en 1999.

Sa longue carrière lui a aussi valu une ouïe très endommagée, l'encourageant sur la fin de sa vie à prendre la vice-présidence d'une association de recherche sur la surdité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par FRED le Lun 14 Mar - 11:04

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




FRED
un habitué
un habitué

Messages : 443
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 97

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Lun 14 Mar - 14:57

FRED a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




:pouceup:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Mar 29 Mar - 16:51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par FRED le Mar 29 Mar - 18:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

FRED
un habitué
un habitué

Messages : 443
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 97

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Mer 30 Mar - 17:56

ÉCONOMIE
Bernard Lamarre, un grand du génie québécois, s'éteint
PUBLIÉ AUJOURD'HUI À 12 H 26 | Mis à jour à 15 h 51

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il a contribué à faire rayonner le génie canadien sur la scène internationale. L'un des grands entrepreneurs du Québec des années 1980, l'ancien patron du groupe Lavalin, Bernard Lamarre, est mort mercredi à Montréal. Il avait 84 ans.

L'ingénieur originaire de Chicoutimi a présidé aux destinées de la société Lavalin de sa création, durant les années 1970, jusqu'à sa faillite retentissante en 1991, avant qu'elle soit absorbée par sa rivale SNC.

Diplômé de l'École polytechnique, Bernard Lamarre travaille d'abord pour Lalonde & Valois, une société de génie-conseil bien établie à l'époque. Il y gravit tous les échelons, devenant tour à tour ingénieur en chef puis associé.

La firme devient ensuite le Groupe Lavalin, que Bernard Lamarre dirige seul.

La société décroche alors le contrat de génie-conseil de la Baie-James. Ce chantier géant des années 1970 lance vraiment le Groupe Lavalin. Il permet aussi à l'expertise québécoise en matière de barrages et de transport d'électricité de se développer et de se faire connaître à l'étranger.

Lavalin participe aussi aux grands travaux d'infrastructure dans la région de Montréal, comme l'estacade du pont Champlain, le Stade olympique et l'usine de traitement d'eau Charles-J.-Des Baillets.

À l'étranger, Lavalin obtient des contrats dans une cinquantaine de pays, notamment en Algérie et en Afrique du Sud.

Lavalin, qui demeure une entreprise familiale gérée de façon centralisée par Bernard Lamarre, grandit toutefois trop vite, et l'achat des anciennes installations pétrolières de la compagnie Gulf et de l'usine Kemtec, dans l'est de Montréal, précipite sa chute. C'est la faillite.

« On pensait être plus fort que n'importe qui [...] dans le domaine de la pétrochimie, et c'est ça qui a été notre point culminant au niveau des problèmes », confiait M. Lamarre lors d'un entretien à Radio-Canada, en 2004. « Si c'était à recommencer, on n'irait pas là-dedans, mais dans tout le reste, on le referait. »

Une entreprise rivale rachète tous ses actifs d'ingénierie créant, en 1992, SNC-Lavalin. Bernard Lamarre y reste comme conseiller spécial pendant sept ans avant de prendre sa retraite.

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par baby le Mer 6 Avr - 10:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Une femme aimante peux te donner la lune mais une fois frustrer elle veux juste te castrer.... soyez averti..... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
baby
un habitué
un habitué

Messages : 208
Date d'inscription : 10/03/2015
Age : 42

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Dim 17 Avr - 18:01

Publier 17 avril

Publié le 17 avril 2016 à 17h18 | Mis à jour à 17h18
Charlie Hodge, ancien gardien du CH, s'éteint à l'âge de 82 ans

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'ancien gardien du Canadien de Montréal Charlie Hodge s'est éteint à l'âge de 82 ans, a annoncé l'organisation dimanche.

Le gardien originaire de Lachine a disputé 237 matchs avec le Tricolore en dix saisons. Hodge a a partagé le filet avec Jacques Plante au cours de ses premières années de carrière avant d'occuper le poste de gardien partant au départ de Plante en 1963.

Le nom de Hodge est inscrit sur la coupe Stanley à six reprises avec le Canadien - en 1956, 1958, 1959, 1960, 1965 et 1966 - principalement à titre de gardien auxiliaire, à l'exception de la coupe de 1965 où il a participé à la finale. Il a également mis la main sur le trophée Vézina à deux reprises, au terme de la saison 1963-1964 et de la saison 1965-1966.

Hodge a quitté le Canadien au terme de la saison 1966-1967, après avoir été choisi par les Seals d'Oakland dans le cadre du repêchage d'expansion de la LNH. Au terme de sa carrière, il aura disputé 358 rencontres dans la LNH en saison régulière, enregistrant 150 victoires, en plus d'afficher une moyenne de buts alloués de 2,70.

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Jeu 21 Avr - 15:40

Publié le 21 avril 2016 à 12h54 | Mis à jour à 15h09
Prince meurt à 57 ans

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le légendaire chanteur américain Prince, musicien de génie, dandy et bête de scène, est mort jeudi à l'âge de 57 ans après avoir imprimé sa marque sur des générations de fans avec des succès comme Purple Rain, Girls & Boys ou Kiss.

«C'est avec une profonde tristesse que je confirme que le légendaire interprète, Prince Roger Nelson, est mort dans sa résidence de Paisley Park ce matin», a indiqué sa porte-parole Yvette Noel-Schure.

«Il n'y a pas plus de détails sur la cause de sa mort pour le moment», ajoute-t-elle.

Le chanteur avait été hospitalisé d'urgence vendredi pour une grippe, avaient indiqué plusieurs médias.

Le shérif du comté où réside Prince a tweeté qu'une «enquête était ouverte pour un décès à Paisley Park», la résidence du musicien.


Le «Kid de Minneapolis» a été l'un des plus grand musiciens des années 80 et 90, avec des succès comme Purple Rain, Cream, Girls & Boys, Kiss, qui ont fait danser le monde entier, mêlant riffs de guitare, poésie des paroles et rythmes funk.

Mesurant moins de 1,60 m mais avec une personnalité surdimensionnée, celui qui était parfois présenté comme un rival de Michael Jackson était une véritable bête de scène, au style dandy et jouant sur l'androgynie sexuelle.

Alors qu'il avait commencé une série de concerts, il avait aussi annoncé le mois dernier qu'il allait publier ses mémoires, dont son éditeur prédit qu'ils seront «anticonformistes».

Le musicien, né sous le nom de Prince Nelson, vivait toujours en périphérie de Minneapolis. Il était resté prolifique et s'était récemment converti au streaming, estimant qu'internet lui donnait plus de liberté artistique.

Dans les années 1990, Prince avait changé son nom pour un imprononçable «Love symbol». Il avait inscrit le mot «esclave» (slave) sur sa joue pour protester contre les conditions contractuelles qui le liaient alors à son label Warner.

Acclamé comme guitariste, chanteur et danseur, Prince avait récemment organisé des concerts dans ses studios de Paisley Park, au Minnesota, et en Australie, durant lesquels il a joué du piano en solo, déclarant qu'il voulait se confronter à un nouveau défi artistique.

Construit après l'énorme succès de Purple Rain, son album de 1984, Paisley Park était devenu le centre de création de la star originaire de Minneapolis. L'ensemble comprend des studios, une salle de concert et une chambre forte pour ses enregistrements originaux.

Anticonformiste et rebelle

Ces dernières années, le musicien anticonformiste et rebelle avait tenté de prendre de court les revendeurs de billet en annonçant ses concerts quelques heures seulement avant de monter sur scène.

Sa mort intervient trois mois après celle d'un autre géant de la musique, David Bowie.

La pop-star Katy Perry a été l'une des premières à réagir sur le réseau social Twitter: «Et tout d'un coup... le monde a perdu beaucoup de sa magie. Repose en paix Prince! Merci de nous avoir tant donné».

«C'est ce qu'on entend quand les colombes pleurent», a pour sa part écrit l'actrice Whoopi Goldberg sur le réseau social, allusion à l'un des titres les plus connus de Prince, When Doves Cry.

«Repose en paix Prince bien-aimé. Larmes et amour de notre bus de tournée... Je n'oublierai jamais mon frère. Nous avons passé de bons moments», a également écrit sur le réseau social le musicien, producteur et guitariste américain Nile Rodgers.

«Nous sommes dévastés d'apprendre les nouvelles sur Prince. C'était un énorme talent et nous étions de grands fans», ajoute le compte Twitter du groupe de pop britannique Duran Duran.

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Lun 25 Avr - 10:17

Pubier 25 avril

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le chanteur a succombé à un cancer du pancréas...

Billy Paul, célèbre pour son titre «Me and Mrs. Jones », s’est éteint dimanche à l’âge de 81 ans.
Le chanteur, star de la scène soul de Philadelphie, est mort dans sa maison de Blackwood, dans le New Jersey, des suites d’un cancer du pancréas.

« C’est avec le coeur lourd que nous avons le regret de vous annoncer que Billy est décédé aujourd’hui à son domicile après une grave maladie », déclare un communiqué publié sur le site internet du chanteur.
Numéro 1 des ventes aux Etats-Unis pendant trois semaines dès sa sortie en 1972, le titre « Me and Mrs Jones », une chanson sur une aventure extra-conjugale, avait été récompensé par un Grammy Award l’année suivante.
Le chanteur, né Paul Williams, s’était également rendu célèbre avec « Your Song », une reprise de la chanson d’Elton John.
Erreur marketing
Connu pour sa voix mélodieuse, Billy Paul avait contribué au développement du Rythm and Blues moderne. Mais il a subi les conséquences négatives d’une des erreurs de marketing les plus connues de l’industrie musicale américaine.
En 1972, sort le titre « Am I Black Enough For You ? » (« Est-ce que je suis assez noir pour vous ? »), morceau funky contenant des allusions au mouvement du Black Power.
« Cette chanson est en avance sur son temps », a déclaré l’artiste des années plus tard, en 2009. « A présent elle est très, très populaire. Elle a rattrapé l’époque - maintenant nous avons un président noir », a-t-il ajouté, faisant référence à Barack Obama.

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par godblesspoker le Lun 25 Avr - 12:34

avatar
godblesspoker
Admin

Messages : 1572
Date d'inscription : 06/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Sam 4 Juin - 4:54

Publié le 04 juin 2016 à 00h37 | Mis à jour à 00h57
Mohamed Ali meurt à l'âge de 74 ans


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

GABRIEL BÉLAND
La Presse
Il n'aura pas été le meilleur boxeur du XXe siècle. Il n'en aura pas été le meilleur athlète non plus.
Mais Mohamed Ali, mort vendredi soir, aura été sans aucun doute le plus grand d'entre eux.

La légende de la boxe est décédée vendredi à l'âge de 74 ans à Phoenix, en Arizona, a annoncé sa famille dans un communiqué.

«Après un combat de 32 ans contre la maladie de Parkinson, Mohamed Ali est décédé à l'âge de 74 ans», a annoncé son porte-parole Bob Gunnell.

«Le triple champion du monde des lourds est mort dans la soirée», poursuit le communiqué.

Ses obsèques auront lieu dans sa ville natale de Louisville, dans le Kentucky, a précisé
le porte-parole du boxeur le plus célèbre de la planète, sans préciser la date.

«La famille Ali voudrait remercier tous ceux qui l'ont accompagné par leurs pensées,
prières et soutien et demande le respect de son intimité», conclut le communiqué.


Mohamed Ali était hospitalisé depuis jeudi pour un problème respiratoire.

Son porte-parole avait alors annoncé qu'il «se trouvait dans un bon état de santé»
et que «son séjour devrait être de courte durée».

Mais une source proche de la famille avait indiqué vendredi dans la soirée à l'AFP que l'ancien boxeur «était dans un état très grave», confirmant les informations de plusieurs médias américains, dont le quotidien Los Angeles Times et la chaîne de télévision NBC News.

Ali souffrait depuis une trentaine d'années de la maladie de Parkinson et avait déjà été hospitalisé à deux reprises fin 2014 et début 2015 pour une pneumonie et une infection urinaire.

Un symbole

Au fil de sa vie, il a marqué son époque comme seule une poignée d'hommes et de femmes l'a fait. Il est devenu un symbole de l'émancipation des Noirs, un chantre de l'antimilitarisme américain et un artiste du ring toujours imité, mais jamais égalé.

« Ç'a toujours été la différence entre Mohamed Ali et nous. Il est venu, il a vu, il n'a pas complètement vaincu, mais il est passé plus proche que quiconque dans notre génération perdue », a écrit à son sujet l'écrivain Hunter S. Thompson.

Ali portait la résistance jusque dans son nom. Né le 17 janvier 1942 à Louisville, au Kentucky, il a été nommé Cassius Marcellus Clay. C'était aussi le nom de son père, passé de génération en génération en l'honneur d'un grand militant antiesclavagiste du XIXe siècle du même nom.

Clay a commencé la boxe après s'être fait voler sa bicyclette. Il avait 12 ans. Il est devenu un boxeur amateur rapide et créatif. En 1960, il a remporté la médaille d'or aux Jeux olympiques de Rome.

Chez les professionnels, le jeune Clay s'est fait remarquer par sa boxe, mais aussi par sa manière inhabituelle de parler constamment à ses adversaires durant les combats. En 1964, il a remporté le championnat du monde contre Sonny Liston. Il avait 22 ans. À l'époque, le public américain estimait que le combat devait être truqué, tellement Liston était redoutable.

Ce même public allait douter de lui encore souvent.

En 1965, il a changé son nom pour Mohamed Ali. Il s'est converti à l'islam et a rejoint la Nation of Islam, un groupe alliant religion et défense des droits civiques des Noirs.

Ali était toujours champion du monde et invaincu lorsqu'il a été conscrit pour la guerre du Viêtnam en 1967. Il a refusé d'aller se battre, lançant cette phrase devenue célèbre : « Je n'ai rien contre les Vietcongs. Les Vietcongs ne m'ont jamais traité de nègre. »

Ali l'a payé cher. Il a été poursuivi par le gouvernement. Il a perdu ses titres de champion du monde. Les commissions athlétiques ont refusé de le laisser combattre. Il n'a pu monter sur le ring de mars 1967 à octobre 1970.

En 1971, il a connu sa première défaite, contre Joe Frazier. Plusieurs pensaient qu'Ali, alors proche de la trentaine, était sur le déclin. Mais il a livré trois ans plus tard le plus grand combat de sa carrière.

Au Congo, le 30 octobre 1974, il a battu George Foreman pour redevenir champion du monde. À peu près personne ne croyait à ses chances. L'écrivain Norman Mailer - l'un des nombreux écrivains fascinés par Ali - en a tiré le magnifique récit Le combat du siècle.

Sa victoire de 1975 contre Joe Frazier à Manille est le dernier grand moment de sa carrière. Ali livrera quelques combats de trop avant d'accrocher les gants en 1981, à l'âge de 39 ans.

En 1984, Ali a reçu un diagnostic de parkinson. Sa parole autrefois si folle et libre s'est mise à trébucher. À la fin de sa vie, il ne sortait presque plus en public.

En 1999, à l'heure des bilans, plusieurs médias, dont BBC et Sports Illustrated, l'ont nommé l'athlète du siècle.

La plus mémorable de ses dernières apparitions publiques a eu lieu à Londres, en 2012. Il était la vedette de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques. Ali est apparu vieilli. Il ne bougeait presque pas. Sa femme lui tenait le coude.

Mais le public l'a applaudi. Il ne restait plus grand-chose de ce héros du siècle passé, mais il restait le nom et il restait l'idée : Ali, un homme plus grand que nature, un homme capable de vivre debout.

- Avec AFP

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par godblesspoker le Sam 4 Juin - 4:58

Ali est sans contredit le meilleur boxeur de TOUS les temps et il avait un sens de l humour incomparable!
avatar
godblesspoker
Admin

Messages : 1572
Date d'inscription : 06/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Mer 22 Juin - 20:03

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le chanteur Pierre Lalonde est décédé

Le chanteur et animateur Pierre Lalonde,
qui souffrait de la maladie de Parkinson, est décédé mardi soir.

Pierre Lalonde est devenu l'idole d'une génération, celle des années 60,
en chantant les versions françaises de succès américains,
notamment C'est le temps des vacances,
Nous, On est dans le vent, Donne-moi ta bouche,
et C'est toujours comme ça la première fois.

Fils du chanteur de charme Jean Lalonde,
qui était aussi propriétaire d'une station de radio,
Pierre Lalonde a fait ses débuts
dans le monde des variétés à l'âge de 4 ans.

En 1962, avec son ami Joël Denis, Pierre Lalonde
coanime le samedi soir Jeunesse d'aujourd'hui,
la première émission québécoise
à rejoindre un million de téléspectateurs.

Il y reçoit Michèle Richard, Renée Claude, Tony Roman,
Les Classels et les Baronets.
En 1971 à 30 ans, Pierre Lalonde quitte Jeunesse d'aujourd'hui,
se considérant trop vieux pour animer une émission destinée à un jeune public.

À la recherche de textes plus substantiels,
il se tourne vers l'auteur-compositeur Stéphane Venne.

À Radio-Canada, il anime l'émission Star d'un soir à la fin des années 80.

Pierre Lalonde a reçu la Médaille d'honneur de l'Assemblée nationale en 2011
pour sa contribution au monde artistique.

En 2010, à 69 ans,
Pierre Lalonde a annoncé qu'il est atteint de la maladie de Parkinson.







_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par AndroM le Lun 1 Aoû - 6:32

publier 1 aout 2016

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
Maître chez nous... le best
avatar
AndroM
Admin

Messages : 2827
Date d'inscription : 27/08/2014
Age : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://andro-sam-gody.forumfamille.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par godblesspoker le Lun 1 Aoû - 11:38

C est pas mal jeune,51 ans pour mourrir.
De quelle maladie est elle décédée???
avatar
godblesspoker
Admin

Messages : 1572
Date d'inscription : 06/03/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par FRED le Lun 1 Aoû - 11:57

godblesspoker a écrit:C est pas mal jeune,51 ans pour mourrir.
De quelle maladie est elle décédée???


Pour le moment ils disent ceci................. Les causes de son décès sont encore inconnues.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


FRED
un habitué
un habitué

Messages : 443
Date d'inscription : 11/03/2015
Age : 97

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Décédé en 2016

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum